Notre site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

J'accepte Plus d'informations




Veuillez patienter... Vous allez changer de site
Carrières

FAIRE CARRIÈRE DANS LA BEAUTÉ

Vous envisagez une carrière dans l'univers de la beauté, vous trouverez ici toutes les raisons de conforter votre choix.

Esthéticien/ne, une profession plutôt féminine qui est de plus en plus ouverte aux hommes, attrayante qui offre une multiplicité de débouchés dans un secteur dynamique dont la croissance régulière sur une longue période devrait se poursuivre longtemps encore.

Soins esthétiques et produits de beauté font écho aux nouvelles attentes : hygiène et qualité de vie, forme et santé, se sentir bien dans son corps pour se sentir bien dans sa tête, s'occuper mieux de soi et de plus en plus tôt pour préserver le plus longtemps possible une apparence agréable, pour soi autant que pour les autres.

L'allongement de la durée de la vie, plus de loisirs mais aussi plus de stress, les innombrables images de mode au sens large du terme et de styles de vie véhiculées par tous les médias, amplifient cette tendance majeure.

Les produits cosmétiques et les techniques esthétiques représentent aujourd'hui une sérieuse alternative au recours à la chirurgie esthétique pour gommer les marques du temps.

Deux indicateurs mesurent bien le développement économique de notre secteur et les attentes des consommateurs de bien-être :

  • Le nombre d'instituts de beauté affiche une belle progression avec près de 40 000 entreprises en 2016.

Avec les parfumeries dont un grand nombre sont équipées de cabine de soins, sans oublier les centres de thalasso, spas, ongleries et plusieurs centaines de salons de coiffure qui développent des prestations de soins esthétiques, et pour la diffusion de produits cosmétiques s'appuyant sur le conseil, les para-pharmacies, grands magasins…nous comptons environ 5 400 créations d'entreprises chaque année, notamment avec le régime de micro-entrepreneur.

Nous totalisons donc 62 000 entreprises pour tous les soins de beauté !

  • Le chiffre d'affaires de l'industrie française de la parfumerie constitue le second indicateur et, lui aussi traduit les performances de la beauté par une croissance régulière sur une très longue période.Le marché français représente près de 11,2 milliards d'euros en 2015 et à l'exportation ce sont 5,8 milliards d'euros vers l'Europe et 11,8 milliards vers le reste du monde qui placent cette industrie au quatrième rang, hors armement, des secteurs exportateurs de notre pays, après l'aviation, l'automobile et l'agroalimentaire !

Ainsi nos élèves peuvent compter tout autant sur d'excellentes performances économiques que sur la renommée de leur école pour trouver parmi l'extrême diversité des carrières proposées celle qui correspondra le mieux à leurs aspirations.

Soins esthétiques, conseil-vente, animation, formation, postes commerciaux…, la palette des fonctions n'a d'égale que celle des entreprises susceptibles de les accueillir, tant par leurs taille, de la petite entreprise à la multinationale, que par les différents créneaux d'activité.

Une activité salariée et de nombreuses opportunités de postes à responsabilités mais aussi la possibilité de créer sa propre entreprise dans le secteur porteur des soins esthétiques.

Enfin comme nous l'avons vu pour l'industrie mais aussi pour les techniques esthétiques, la France jouit d'une fameuse réputation dans tous les domaines de la beauté à l'origine de très nombreuses propositions de postes impliquant des déplacements, voire des carrières à l'étranger.